Archives du mot-clé bio

Viande Or Not Viande

Il y a quelques jours, j’ai comme vous, vu le rapport alarmant concernant la consommation de charcuterie & de viande rouge.
Depuis que je suis toute petite, mes parents m’ont toujours obligée a manger de la viande rouge.

Et pour cause:
« Vous avez une petite carence en fer, pensez à manger de la viande rouge » , nombreux sont les gens qui ont entendu ce conseil de leur médecin.

Il est temps de désacraliser la bonne vieille image des donneurs de conseils et surtout d’arrêter de les croire!

On peut vivre sans viande et se supplanter en fer.

Je développe:
La viande n’est pas la meilleure source de fer, et de loin ! Je vous avais déjà écrit un article sur le fer et l’importance de la vitamine C pour son assimilation. Souvent le fer d’origine végétale est décrié pour son taux d’assimilation faible, mais ce que ne disent pas les médecins c’est que le fer héminique (qui lui provient des produits animaux) se transforme en partie en fer non héminique à la cuisson.

De plus une étude récente montre qu’il est préférable de consommer du fer non héminique plutôt que du fer héminique, en raison du taux d’oxydants présents dans les produits d’origine animale.

Je vais regrouper ici les aliments qui contiennent plus de fer que la viande rouge! Des aliments qui peuvent se manger facilement et en quantité.

J’ai fait des petites recherches, et à titre de comparaison, la viande hachée contient 2,6mg de fer pour 100gr, et la viande d’agneau 1,6mg.

J’ai trouvé mes informations dans la base de données de l’USDA(Département de l’Agriculture des Etats-Unis).

A noter que les apports journaliers recommandés en fer sont de 8mg pour un homme de 19 à 50 ans et de 18mg pour une femme du même âge.

Liste d’aliments qui contiennent plus de fer que la viande rouge:
Olives: 3,3mg pour 100g


Lentilles: 3,3mg pour 100g, une fois cuite.

Épinards (cuits): 3,57mg pour 100g

Amandes: 3,71mg pour 100g


Pistache: 3,92mg pour 100g

Quinoa 4,57mg pour 100g

Cacahuète (Arachide): 4,6mg pour 100g


Mélasse: 4,7mg pour 100g


Abricot sec: 6,31mg pour 100g

Noix de cajou: 6,8mg pour 100g

Chocolat (entre 45 et 59% de cacao): 8mg pour 100g

Morille (champignon): 12,2mg pour 100g

Sésame:14,6mg pour 100g

je vous conseille de le consommer sous sa forme de crème appelée tahin, très addictif !


Soja: 15,7mg pour 100g


Spiruline (en poudre):
28,5mg pour 100g

Alors faisons les goinfres, du pain complet tartiné de tahin avec un carreau de chocolat dessus pour faire exploser notre taux de fer ! Rien de plus simple et de plus délicieux (enfin nous on adore !)

Quelques recettes pleines de fer:
Coupez les pommes de terre (non pelées, donc bio) en morceaux, mélangez avec une bonne cuillère d’huile d’olive et saupoudrez de thym qui est non seulement riche en fer mais aussi en vitamine C. Passez au four 30 minutes à 180°C et déguster.

Mixez grossièrement les graines de sésame et ajoutez-y du sel : vous obtiendrez un parfait gomasio avec lequel vous pourrez saupoudrer bon nombre de vos plats (salades, pâtes, riz, lentilles…).

Dégustez pour votre quatre-heure une bonne tranche de pain complet avec un carreau de chocolat.

Pensez à faire une salade avec des pousses d’épinard, y mettre des fruits secs comme des abricots, et faites une sauce à base de tahin et huile d’olive.

En dessert optez pour un kiwi, riche en vitamine C, avec du chocolat, riche en fer, le parfait duo.

La Plume De Flo



Curve-200x200

La traque aux cernes!

Dernièrement, une de mes lectrices m’a écrit pour me faire part de son désarroi!
La sentant très fragile, j’ai décidé de l’éclairer en lui expliquant comment s’installe les cernes, ce que l’on peut faire pour les atténuer, et comment vivre avec !

Je sais ce que peut ressentir cette femme, car moi même, j’ai longtemps eu de gros cernes désagréables!
Un jour, j’ai eu la bonne idée d’accepter la proposition d’un artisan boucher, dont je ne citerai pas le nom puisqu’il a été condamné, mais à qui j’ai servi de « Cobaye »!

Il avait besoin à l’époque de tester son fameux « laser CO2 pulsé »! De la lasérabrasion sur mon pauvre contour de l’oeil! Quelle connerie…
Je vous interdis de faire la même bêtise!

Cela m’a valu une incapacité de travail d’un an, et mon agence de mannequin m’a « viré »!
Il vaut mieux vivre avec un regard un peu fatigué, qu’avec des crevasses rouges suintantes qui vous laisseront des séquelles à vie.

Aujourd’hui, ma peau n’est plus aussi lisse, et j’ai une légère desquamation sur tout le pourtour de mes yeux ainsi que de la couperose qui s’est installée.
Heureusement, j’ai anticipé tous ces « petits bobo« .

Zoom sur mes recettes « Maison » pour éliminer les cernes:

Rouges, bleues ou noires, comment apparaissent nos cernes ?
Si délicat le contour des yeux ! Encore plus problématiques l’apparition et l’installation durable des cernes. Cela peut arriver à tout âge. Et ce n’est pas pour rien que le premier achat soin à 25 ans est… une crème contour des yeux.

Encore une fois, sont pointés du doigt : fatigue, stress, nuits trop courtes.
Malus beauté : plus l’épiderme est fin et clair, plus les cernes sont visibles et assombrissent le regard.
 Les cernes sont la conséquence visible d’un amas de sang causé par une mauvaise circulation sanguine au niveau du contour de l’oeil.
Les cernes se créent durant la nuit quand le corps est au repos et que la circulation sanguine passe en mode «Repos».

Anti-cerne et anti-âge : même combat ?
 Si l’apparition des cernes n’a rien à voir avec l’âge, celui-ci peut être un facteur aggravant.
Avec le temps, les parois des capillaires sanguins se relâchent. Ce qui favorise encore un peu plus la stagnation sanguine et par conséquent les amas qui forment les cernes et colorent le dessous des yeux.
 Passé 50 ans, on intègre à sa routine soin un contour des yeux avec des actifs anti-âge qui luttent contre le froissé de la paupière.

Vous sentez-vous frustré(e) lorsque vous vous voyez le matin dans le miroir et que vous apercevez ces cernes sur vos yeux ? Alors sachez avant tout que ces cernes apparaissent sous les yeux souvent le matin au réveil, et qu’ils ne sont pas seulement causés par un manque de sommeil : ils peuvent également refléter des signes d’épuisement, de problèmes respiratoires, d’une consommation élevée de caféine ou de stress.

Mais pas de panique ! Il existe des traitements naturels qui sont très efficaces contre ces cernes !
Comme moi, appliquez chaque jour une bonne crème pour le contour des yeux, maintenez une alimentation saine, pratiquez une activité physique, et buvez au moins deux litres d’eau par jour.

Un conseil qu’il faut retenir: Mettez un tissu mouillé dans le réfrigérateur chaque nuit avant d’aller dormir, puis posez-le sur vos yeux au lever le matin. Vous pouvez aussi faire un masque avec de la glace, qui fonctionne de la même manière. Ces deux remèdes maison sont très efficaces pour vous aider à réduire l’inflammation. On doit néanmoins le laisser agir durant cinq minutes. Un vrai effet « décongestionnant » et qui va permettre de relancer vos tissus capillaires!

Les feuilles de thé sont très efficaces:
Pour préparer ce remède, gardez les feuilles dans le réfrigérateur, et une fois bien fraîches, vous pourrez les mettre sur vos yeux durant une vingtaine de minutes. Pendant ce temps, vous devez rester couché(e) pour que l’effet du remède soit vraiment efficace. Une fois les 20 minutes écoulées, vous devez bien vous rincer les yeux et essayez d’éviter de vous tacher la peau. L’effet sur les cernes est assez efficace, puisque ce remède peut réduire l’inflammation et atténuer leur couleur !
Appliquez des rondelles de concombre:
Le concombre a un effet diurétique.
Lorsque vous terminez les 20 minutes du traitement au thé, vous pouvez ajoutez 10 autres minutes pour mettre une rondelle de concombre sur chaque œil. Le concombre contient une grande quantité d’eau. Ce soin vous aidera à mieux hydrater et adoucir votre peau !
Un massage à l’aloe vera:
Prenez une feuille d’aloe vera et coupez-la en deux ! Vous devrez extraire son gel afin de réaliser un massage doux sur les yeux. Cette plante est très bénéfique grâce à ses multiples propriétés et à son pouvoir « hydratant »! De plus, elle tonifie la peau.

Un massage à l’huile de noix de coco:
Mélangez une cuillerée d’huile de noix de coco et une cuillère d’huile d’amande douce. Procédez à un massage doux sous vos yeux. Laissez agir le tout pendant une vingtaine de minutes, puis rincez délicatement à l’eau tiède. Ce remède vous fera le plus grand bien !
Et si vos cernes ne disparaissent pas…
Si les cernes ne disparaissent pas avec ces traitements, cela veut sans doute dire que votre corps vous réclame plus de repos. C’est pour cela qu’il est impératif de suivre les deux recommandations suivantes:
La première chose à faire, c’est « DORMIR » ! 7 heures au minima par nuit. C’est indispensable pour en finir avec les cernes rebelles.
Vous devez également utiliser une bonne crème hydratante spéciale pour le contour des yeux, car cela permettra à la peau de cette zone de bien se régénérer. Moi j’utilise la gamme très complète de http://www.weleda.fr
Lunettes et cernes : attention « liaisons dangereuses »!
On le sait peu, mais porter des lunettes (de vue comme de soleil) entraîne des micro-chocs au niveau des paupières inférieures. Ce qui, année après année, peut accentuer le phénomène inflammatoire et rendre les cernes encore plus nettes.

Mes solutions cosméto anti-cernes:
 Mieux vaut privilégier les actifs qui boostent cette circulation sanguine flemmarde. Ceux à connaître dans sa beauty list anti-cernes : caféine, gingko biloba, extrait de levure ou racine de houx.
Encore mieux, privilégier les contours des yeux anti-cernes avec agents réflecteurs de lumière. Les premiers s’appliquent matin et/ou soir. Les seconds, uniquement le matin, afin d’illuminer le regard et estomper les cernes pour la journée.

Côté Make Up:
Pour atténuer des cernes colorés, on joue avec « les ombres ».
On commence par unifier la peau sous l’œil avec un anti-cernes correspondant à votre carnation. Appliquez-le sous tout le dessous de l’œil et estompez le produit avec un pinceau boule.
Pour finir, tapotez avec le doigt pour fondre le produit. On vient ensuite recolorer le cerne avec un anti-cernes plus clair pour camoufler le trait un peu plus sombre qui sert de ligne de démarcation sous les yeux. On applique ces anti-cernes plus clairs prélevés avec un petit pinceau biseauté. On suit délicatement le trait plus sombre et on l’estompe vers le bas pour qu’il se fonde avec le cerne. On reste très subtil et on s’applique pour cacher l’ombre. On finit par appliquer une poudre libre translucide pour fixer, en gardant la main légère, et on tapote avec un pinceau fin. Si le cerne persiste, on évite de porter un fard à paupières trop foncé qui accentuerait l’ombre.

Pour mieux cacher vos cernes, on peut aussi miser sur un mélange soin contour des yeux et anti-cernes. Sur le dos de votre main, déposez une touche de soin contour des yeux et une touche d’anti-cernes. Avec un pinceau anti-cernes, prélevez un peu de soin et un peu de maquillage en mélangeant légèrement les deux. Appliquez le mélange sur le cerne, sous l’œil. Ensuite, déposez l’anti-cerne seul au coin interne de l’œil, souvent plus sombre. Faites de même sur le coin externe de l’œil, là où vous observez une petite marque rouge. Estompez bien au pinceau pour que la lumière se fonde avec votre carnation.
http://www.avril-beaute.fr/93-anti-cernes-bio-correcteur-bio

Pour terminer, l’alimentation a également son mot à dire : il faudra donc manger sain (des fruits et des légumes, ainsi que 2 litres d’eau minimum par jour) et faire de l’exercice physique.
L’alcool, la cigarette, la caféine et les plats trop gras sont évidemment à bannir de votre alimentation quotidienne. Tout cela ne sera pas seulement bénéfique pour vos yeux, mais aussi pour votre organisme en général !

N’oublions jamais que c’est avant tout ce que nous sommes à l’intérieur qui fera notre beauté!

La Plume De Flo.


Loop Image Banner 728 x 90

Cette planète…qui ne tourne plus …rond!

Notre système de vie est un vendeur de rêves ! Mais le bonheur ne doit pas passer par des artificiels ! A force de vouloir posséder, on oublie la spiritualité!
Complètements grisés par les nouvelles technologies… Nous sommes entrain de détruire notre terre nourricière.
Comment l’être humain en arrivant sur terre, devient il son propre prédateur en saccageant la nature, en sacrifiant nos animaux.

Comment relever notre espèce à une véritable conscience!
Nous vivons notre vie dans l’inconscience!
Nous vivons dans le « déni »… Cette planète se déshumanise à grands pas.
Nous sommes victimes d’un système… Que seuls nous, avons instaurés ! Et seuls nous, pouvons en sortir!
Protégeons notre terre! C’est elle qui depuis toujours nous permet de vivre!
Comment allons nous survivre si notre eau est polluée, si ce que nous mangeons nous détruit à petits feux!
On a demandé aux pauvres agriculteurs de produire plus en leur donnant des moyens à travers des pesticides violents qui aujourd’hui, affichent sur les étales, des fruits et des légumes de plus en gros! De plus en plus beaux!
Mais sous la beauté, se cache le poison.
Se cache le prix de la maladie!
N’oublions jamais que nous sommes notre propre ennemi ! Que la terre elle s’en sortira toujours!
Que si nous mourons précocement, elle…Sera même soulagée! Elle pourra souffler.
Ne vous inquiétez pas pour elle! Elle renaîtra toujours « Elle »!
Mais nous? Sommes nous voués à vivre sur terre, en un état pitoyable?
Sommes nous les esclaves de ce système bien huilé que seuls nous avons créé?
Il est temps de s’élever, de se libérer de cet endoctrinement qui ne nous satisfait même plus.
Vous aimez aller vous promener en forêt, arrêtez de la saccager en y jetant vos ordures !
Vous aimez marcher en bord de mer, vos pieds dans le sable, arrêtez d’y jeter vos ordures!
Arrêtez de déverser vos fuels, et toutes autres substances « degueulasses » qui sont entrain de tuer toutes nos espèces.
Ne vous étonnez pas de voir vos villes dévastées par des ouragans, des tempêtes, des tsunamis, j’en passe et des meilleurs…
C’est nous qui déclenchons ces phénomènes.
Pourquoi avons nous besoin d’en vouloir toujours plus?
À méditer.
La Plume De Flo.

La pilule orange nommée Curcuma!

Le Curcuma serait plus efficace que le Prozac pour traiter la dépression…

Il est de notoriété publique dans le monde de la santé naturelle, que les produits pharmaceutiques font souvent (sinon toujours) plus de mal que de bien.
Il est également clair que les aliments, les plantes et d’autres sources naturelles peuvent offrir des avantages similaires sans les effets secondaires néfastes.

Une fois de plus, mes croyances ont été confirmées par la science.
Une étude récente publiée dans la revue Phytotherapy Research dit que le curcuma est non seulement efficace pour traiter la dépression, mais il peut même être plus efficace que certains antidépresseurs les plus courants actuellement sur le marché.

Alors que les études précédentes ont démontré l’efficacité du curcuma (curcumine) dans le traitement de la dépression grave, cette étude était le premier essai clinique en son genre, randomisé et contrôlé.

Ma recherche m’a amené sur ces liens qui risquent de perturber tous les lobbys pharmaceutiques!

Mon zoom sur ces écrits qui laissent entrevoir, un jour, qui sait, une médecine naturelle:
Des chercheurs du Department of Pharmacology of Government Medical College in Bhavnagar, Gurajat, en Inde, ont comparé les effets du Curcuma et du Prozac (fluoxétine), tous deux utilisés ensemble ou individuellement, chez 60 patients diagnostiqués d’un trouble dépressif majeur (TDM).

Selon greenmedinfo.com , les chercheurs ont utilisé l’échelle de dépression de Hamilton pour mesurer leurs résultats. 

«Nous avons observé que la curcumine a été bien tolérée par tous les patients. La proportion de réponses positives telles que mesurées par l’échelle HAM-D17 était plus élevée dans le groupe prenant les deux traitements combinés (77,8%) que dans le groupe fluoxetine [prozac] (64,7%) et dans le groupe curcumine (62,5%).
Cependant,ces données n’étaient pas statistiquement significatives (p=0,58).

Fait intéressant, la variation moyenne du score HAM-D17 à la fin des six semaines était comparable dans les trois groupes (P=0,77).

Cette étude fournit la première preuve clinique que la curcumine peut être utilisée comme un moyen efficace et sûr pour le traitement des patients souffrant de trouble dépressif majeur,sans toutefois l’inconvénient des idées suicidaires ou autres désordres psychotiques».

La lecture des conclusions des chercheurs indique qu’un traitement (le curcuma) est aussi efficace que le Prozac, elle ne rend pas compte des effets négatifs du Prozac, ce qui rend le curcuma considérablement plus fiable.
Ce médicament est connu pour causer «des idées suicidaires où d’autres désordres psychotiques», effets secondaires effrayants qui sont clairement absents dans l’utilisation du curcuma.

En plus de lutter contre la dépression, cette racine jaune vif utilisée couramment dans la cuisine indienne,le curcuma s’est avéré avoir un très grand nombre de pouvoirs bienfaisants pour la santé.

A côté de cette recherche éclairante sur son efficacité dans le traitement de la dépression,nous savons qu’il a également une valeur dans le traitement des états inflammatoires,du diabète et même du cancer.

Si cela ne suffisait pas, il s’est aussi montré efficace pour aider à la perte de poids et à la prévention des maladies cardiaques.
De plus, il a un goût incroyable.

Les antidépresseurs,dont le Prozac,sont parmi les plus grandes sources de revenus des labos.

Les consommateurs,équipés de connaissances telles que les conclusions positives de cette étude récente, ont le potentiel d’ébranler leur objectif de droguer le monde.

Depuis le temps que je dis que les plantes peuvent nous sauver! 

Alléluia.
La Plume De Flo.

http://www.greenmedinfo.com

Oh la bonne confiture…Corsica…For Ever!

Et voici ma bonne recette de figues à la Corse, mon île préférée qui m’a adopté il y à quelques années!
 
Un vrai régal au goûter, au petit-déjeuner où à n’importe quelle heure, sur du pain frais en tartine ou même sur des crêpes. 
La confiture de figues s’accompagnent très bien avec du foie gras sur une tranche de pain d’épices.

Préparation de la confiture de figues corse:

Cette recette est un classique de la cuisine, elle se réalise de la même façon qu’une confiture, seul les dosages et les ingrédients se différencient.

Dans un premier temps, rincez les figues et piquez-les avec une aiguille fine, tout en n’oubliant pas de couper les queues pour éviter d’avoir de gros morceaux âpres.

Mettez les ensuite dans une bassine à confiture où à défaut, un fait-tout où une grande casserole et saupoudrez avec le sucre. Arrosez d’eau et ajoutez la gousse de vanille que vous aurez au préalable fendue dans la longueur afin de libérez tous les arômes.

Faites cuire à feu doux. Pour s’assurer de la cuisson de la confiture, faites le test de l’assiette qui consiste à déposer une goutte de confiture sur une assiette froide, si la goutte se fige tout de suite, alors c’est prêt!

Ecumez en fin de cuisson afin de retirer les impuretés des fruits. Le fait d’écumer la confiture permet aussi d’augmenter sa conservation.

Mise en pots et dégustation de la confiture de figues corse:

Versez la confiture de figues dans des pots à confiture propres (que vous aurez au préalable ébouillantés). Fermez le couvercle et laissez les refroidir à l’envers pour mieux « souder » le pot. La confiture se conserve dans un endroit frais et sec quelques mois.

Une fois refroidie si vous ne pouvez attendre pour la déguster, plusieurs solutions s’offrent à vous. 
Utilisez la sur du pain beurré, où sur des biscottes. Vous pouvez aussi la consommer avec des pancakes à la farine de châtaignes pour une utilisation plus « corse », ou dans un yaourt de brebis afin de remplacer le sucre.

Un petit détail qui a son importance:

Nous consommons trop de sucre! N’oubliez jamais à l’esprit que le sucre est addictif.

Aujourd’hui dans les magasins BIO, il existe des alternatives pour définitivement supprimer le sucre. Renseignez vous auprès d’un vendeur.

Cela vous nettoiera de tous vos foyers de candidose qui végètent depuis trop longtemps dans votre tube digestif, et qui vous occasionne de vrais coups de fatigue.

Et si vous avez envie de manger de la bonne confiture corse, retrouvez en bas de ce post, le site de ma marque préférée « Charles Antona ».
Elles sont délicieuses!

Bonne dégustation!
La Plume De Flo.

http://www.charlesantona.com

Quand l’homme ne fait qu’un avec la nature

Faire pousser des légumes sans pesticides, on savait déjà que c’était jouable (encore heureux !). Mais les faire pousser sans une goutte d’eau, ça semblait mission impossible.

Pourtant, c’est ce que fait Pascal Poot à longueur de saisons… même en temps de sécheresse.

Les scientifiques agronomes en sont stupéfaits et moi,j’en reste BABA.

Pascal Poot cultive trois hectares près de Béziers. Son secret : bannir tout ce qui est artificiel et revenir aux sources de l’agriculture, faire comme du temps où les paysans ne disposaient ni de pesticides, ni de savants systèmes d’irrigation, ni d’aucun produit chimique.

Il nous apprend que depuis trente ans, il a commencé à faire de la sélection soi-même et à faire en sorte que les plantes apprennent à résister par elles-mêmes aux maladies.

Et ça marche. Depuis le temps que je le dis!

Grâce à cette méthode vieille comme le monde, Pascal Poot n’a même plus besoin d’arrosoir. Canicule ou pas canicule,il ne verse pas une goutte d’eau sur ses terres. Il ne fait que planter des graines… et revenir trois mois plus tard pour la cueillette.

«Je fais exprès de ne rien faire du tout. Je ne fais jamais rien.»
En plus, ses légumes sont magnifiques et, paraît-il, à tomber par terre!

Fascinant vous dis-je, fascinant.

Ce paysan autodidacte bluffe le monde agricole.Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un sacré personnage!Vraiment impressionnant.

Et le plus beau dans cette histoire, c’est l’humilité de Pascal Poot qui ne s’en cache pas: Il n’a rien inventé et fait juste confiance à la nature! Une belle leçon en somme.

Si tous les hommes pouvaient penser comme lui, peut être arriverions nous a recréer « un monde pur, un monde sain, un monde du bien vieillir ».

En attendant, on le soutient!
La Plume De Flo.

http://www.lepotagerdesante.com

Miroir mon beau miroir…Dis moi si je suis la plus belle!

Bonjour les abonnés de La Plume De Flo! Et bienvenue sur mon blog.

Je suis heureuse de vous retrouver pour un nouvel article « Conseils Beauté ».!!

Voici 10 conseils basiques pour avoir une jolie peau.

Ce sont 10 conseils simples que toutes personnes désirant entretenir et prendre soin de sa peau se doit de connaître.

Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à le partager!

Ces quelques conseils pourront je l’espère aider les personnes, plus particulièrement les plus jeunes, à prendre soin et à préserver l’éclat et la jeunesse de leur peau.

Depuis toujours, j’ai toujours fait très attention à ma peau, en évitant de la surcharger de produits nocifs et abrasifs.

Je vais vous développer mes 10 conseils astuces beauté mais avant tout, n’oubliez jamais que l’élément qui nourrira en profondeur votre peau, c’est l’eau!

Et l’autre élément qui vous la fera vieillir à vitesse grand « V » c’est la cigarette!

Capito? Endiamo…pour une consultation gratuite entièrement dédiée aux femmes qui aiment protéger leur capital beauté!

1. Connaître votre type de peau (normale, mixte, sèche, grasse). Si besoin faites vous aider auprès de professionnels: dermatologue, pharmacien… afin d’identifier quel est votre type de peau. Les pharmaciens sont aujourd’hui très accessibles.

Ma pharmacienne préférée se trouve ici:
http://fr.mappy.com/poi/4d6d6306b9eb2507f3d5ccc3
Elle est extraordinaire. Son surnom est Papillon Gucci.

Elle décèlera immédiatement le type de peau auquel vous appartenez.

2. Identifier les besoins de votre peau (Acné, tâche pigmentaire, déshydratation,…). Besoins quotidiens ou ponctuels, sachez les identifier.

Selon votre âge et certaines périodes de votre vie (changement de saisons, grossesse, dérèglements hormonaux, vacances …) votre peau aura des besoins plus spécifiques : protégée du soleil ou du froid, purifiée et traitée en cas d’acné, etc.

Deux fois par an, je file chez mon dermatologue Alain Rabani qui se trouve dans le 16éme arrondissement de Paris. Il nettoie ma peau en profondeur.

Étant régulièrement maquillée lors des shootings photos où pour mes émissions de télé, ma peau est très sollicitée. Je dois en prendre grand soin.
Même si mon métier m’impose une vraie rigueur, au final, je suis heureuse d’agir avec ma peau, comme le jardinier qui en permanence est obligé de surveiller ses roses…

3. Nettoyer matin et soir votre peau avec des produits adaptés. C’est vraiment la base. Comment voulez-vous que vos soins agissent et que votre peau respire si elle n’est pas débarrassée de ses impuretés, maquillage ou excès de sébum ???

Même épuisée, même à 3 heures du matin, on nettoie sa peau, c’est primordial :

Choisissez vos nettoyants/démaquillants en fonction de votre type de peau (lait pour les peaux sèches, soin moussant pour les plus grasses).

4. Utiliser des produits en fonction de votre type de peau et de ses besoins. Apprenez à faire simple. N’utilisez en aucun cas des produits qui ne correspondent pas à votre peau ou qui ne répondent pas aux besoins ACTUELS de votre peau.

Par exemple, ne jamais utiliser un produit anti-rides, anti-taches, anti-imperfections et que sais- je si vous n’en avez pas réellement besoin. Sous peine de fatiguer votre peau inutilement en lui apportant des actifs qui ne lui sont pas nécessaires, et de plus, le jour où vous aurez vraiment besoin de ce type de soins, ils seront bien moins efficaces.

Ne devancer pas les besoins de votre peau, on ne se tartine pas d’antirides à 20 ans par exemple! Je vous en supplie.

5. Ne surmener pas votre peau en la surchargeant de produits, d’actifs, en changeant constamment des soins.

On essaye d’utiliser au possible des soins d’une même gamme et restez fidèle aux produits qui conviennent à votre peau. C’est bien de changer de temps en temps mais pas toutes les semaines.

Lorsque vous mettez en place une routine beauté suivez là plusieurs semaines, minimum 3 mois ou plus selon les besoins. Tant que vos produits conviennent à votre peau continuer de les utiliser. Et lorsque vous testez pour la première fois un soin, un minimum de 4 semaines est nécessaire pour voir les premiers bénéfices, ne vous découragez pas trop vite !

6. Utiliser des soins spécifiques ponctuellement. Certains soins ne s’utilisent que de temps en temps, par exemple gommages et masques vont s’utiliser 1 fois par semaine. De même certains soins, sérums par exemple, vont s’utiliser sous forme de cure aux changements de saison, lorsque la peau va manquer d’éclat, où après une convalescence…. On ne stimule pas sa peau toute l’année sous peine de la fatiguer, elle a besoin de vacances elle aussi!

7. Sachez faire des pauses et mettre votre peau au vert pour qu’elle puisse respirer et jouer l’un de ses rôles essentiels d’élimination des toxines. Il est bon 1 fois par semaine d’aller se coucher sans rien mettre sur son visage ou juste le stricte minimum.

De même qu’il est bon de « jeuner » une fois par semaine.

On peut faire une « diète » en ne mangeant que des fruits, où des légumes, et en buvant beaucoup d’eau, mais aussi du thé vert pour détoxiner à fond votre organisme de toutes les impuretés et déchets accumulés et qui créent des grains de millium, des boutons noirs, un teint gris.

Le foie est souvent encombré, il faut le décharger et le mettre en quarantaine de temps en temps.

8. Protéger votre peau du soleil, c’est le meilleur soin anti-âge !! Le soleil est la première cause de vieillissement de la peau, vous éviterez ainsi les rides, les taches pigmentaires, la perte de fermeté etc.

Aux beaux jours on peut remplacer ses soins de jour par une protection solaire. Ne vous exposer pas entre 11H et 16H l’été. D’après vous d’où les asiatiques tiennent leurs peaux fines, sans tâches et peu ridées ? Elles protègent au maximum leurs peaux du soleil.

Faites comme moi, prenez un bon « Panama » et vissez le sur votre tête.

9. Buvez, hydratez votre peau de l’intérieur ! Je vous l’ai déjà dit en début de post: 1 litre d’eau minimum par jour et plus si vous le pouvez, l’eau est le principal constituant de notre peau, c’est essentiel !

Si vous n’arrivez pas à boire de l’eau, pensez aux thés (je le répète, le thé vert est excellent car bourré d’anti-oxydant), infusions… Buvez des eaux faiblement minéralisées, les eaux de source en général, les eaux trop fortement minéralisées fatiguent et encrassent les reins. Une eau faiblement minéralisée se reconnaît grâce à son résidu à sec au alentour de 100mg/litre (indication que vous trouverez sur l’étiquette). La Mont Roucous par exemple est une eau d’excellente qualité. C’est celle qui m’accompagne régulièrement dans tous mes déplacements.

10. Pour finir le conseil le plus important : Mangez sainement !
Une bonne alimentation est aussi importante, même plus, que n’importe quelle crème ! Je vous l’ai déjà dit dans mon post sur « Une chevelure de rêve ».

Apportez à votre peau des vitamines, minéraux, des bonnes graisses par le biais des fruits, légumes, huiles végétales de bonnes qualités, des poissons gras…

Choisissez des fruits et légumes BIO, tellement plus savoureux et d’un point de vue qualitatif bien meilleur. De même, utilisez des huiles végétales vierges, non raffinées de première pression à froid.

Le sujet est très vaste, je tacherai de vous proposer un article plus détaillé ultérieurement, sur l’alimentation.

J’utilise beaucoup la gamme Sanoflore. (Sérum merveilleux et masque extraordinaire).

Quand ma peau est très fatiguée, je me précipite sur la crème « Embriolyse ».

Régénérante, elle réhydrate ma peau à la vitesse de l’éclair. J’adore son odeur.

Je finirai sur un point essentiel à mes yeux, INFORMEZ-VOUS ! Essayez de vous intéresser à ce que contiennent vos crèmes, quels actifs les composent, comment agissent-ils, de quels origines (animale, Végétale, chimique, petro-chimique…) proviennent-ils ? Sont-ils réellement bons pour notre peau ou pas.

D’ailleurs de quoi est constituée votre peau ? Quel est son rôle ? De quoi a-t-elle besoin ? Et oui cela fait beaucoup de questions, mais vous apprendrez ainsi à prendre soin de votre peau, et à ne pas gaspiller votre argent inutilement dans des soins hors de prix.

Le prix d’un soin cosmétique n’est pas garant de sa qualité, seule sa composition et sa formulation l’est…

La PLume De Flo.



160x600_VPI_Sensitive_2015M06.gif

http://www.sanoflore.fr/France/beauty/home-h.aspx